samedi 31 janvier 2009

une seconde et tout s'ecroule

Une larme vient de naître au creux de mon œil

Pourtant tout allait bien ya 2 secondes

Avant que je ne repense, que je ne revois quelquechose qui me fait penser à lui

Celui que j'avais cru oublier à force d'années

Celui que j'avais fait mort mais qui en fait est bien vivant

Et pourtant je m'étais dit, au fond de moi, que ce moment arriverait... mais si j'avais continué à y penser, il ne serait pas mort en moi...

Et en fait, c'est le cas, il n'est pas mort pour moi et ces larmes et tremblements me le rappel de temps en temps.
Malgré ce temps, ces années, ces larmes, ces batailles, ces difficiles acceptations, j'ai fait le deuil d'un vivant.

J'aurais dû faire le deuil de mon amour pour lui, et ça, rien qu'en l'écrivant, je sais que c'est par pour demain.....

3 commentaires:

Atchoum a dit…

courage ma bichette. Je crois vraiment qu'on finit par y arriver qu'on oublie a force de petits et gd bonheurs : on oublie qu'on a mal, qu'on se sent seule, abandonnée, trahie, humiliée.. j'en passe est des meilleurs... on oublie de regretter un bonheur passé pour se consacré au présent et pourquoi pas au bonheur futur.
J'attendais ce post en signe d'une première étape.
bises à bientôt sur nos répondeurs ^^

Carrie a dit…

tu es plus forte que tu ne le crois toi même. n'oublie pas ça.

Marmotte a dit…

Bonjour, ton texte me touche car il me ressemble...
Enfin, il ressemble à ce que j'ai pu écrire il y a quelques mois, ce que j'ai pu ressentir le jour où j'ai su que lui et moi c'était fini. Alors moi aussi j'ai fait comme s'il était mort.
Et crois moi, je vais mieux. On finit par aller mieux. C'est possible!
Le jour où je me suis réveillée et où je me suis rendue compte que ça ne faisait plus mal et que son souvenir avait quitté mon esprit, ce jour là, j'ai su que c'était un petit pas pour la marmotte et un grand bond pour tous les célibataires!
Bisous!