mardi 29 août 2006

En ce moment

Je DETESTE mon nom de blogg

mardi 22 août 2006

Prendre quand même le temps...

... de retrouver les paroles oubliées de cette chanson qui me totte dans la tête (allez savoir pourquoi!)Et de vous la faire connaître:

La Puce et le Pianiste
Y.Duteil

Un jour, sur un piano,
Une puce élut domicile.
Elle posa son sac à dos,
Ses affaires de ville.
Elle avait beaucoup voyagé,
Beaucoup sauté, beaucoup piqué
Et pour ne pas qu'on la voie,
Sur une noire, elle s'installa.

Mais soudain, la lumière apparut.
Des sons frappèrent son oreille.
Une main lui marchait dessus.
Sa colère fut sans pareille.
Elle suivit ses évolutions
Avec des yeux pleins d'attention
Pour essayer de grimper
Sur la main qui l'avait piétinée.

Lorsqu'enfin, elle y parvint,
Elle affina son aiguille
Et se mit à piquer la main
Tout en dansant le quadrille,
Mais, soudain, la main s'agita
Et son rythme s'accéléra
Et la puce tout excitée,
De plus belle, se remit à piquer.

Dans la douleur et la démangeaison
La main se faisait plus rapide,
Ne suivait plus la partition
Et n'avait plus aucun guide
Mais dans la salle on applaudissait
Sans deviner que c'était
Grâce à une puce énervée
Que le jazz était né!

lundi 14 août 2006

France Inter...et cies

Et oui, un petit post sur un sujet média(poli)tique!

Véritable téléphage, j'ai décidé il y a quelques années en habitant seule de choisir la cure la plus radicale: pas de télé dans mon chez moi! Bon, j'avoue que je peux (très) souvent ruser pour me faire ma dose, mais cela m'a un peu décollée du petit écran.

Une fois sans télé, il faut bien faire avec quelquechose pour rester informée, et comme je n'aime pas lire, reste une seule solution: La radio.

Mais pas moyen de subir le lobby Radio-France de la maison parentale. Enfin! Je pouvais choisir autre chose que France-inter au petit dej, dej et diner, France-info dans la voiture (tu du du, tu du du du du tu du) et France culture et musique rasoirs quand on voulait vraiment me faire chier!

Et ben figurez-vous que cette offensive anti ancienne ORTF n'a pas durée! Après avoir tenté tout ce qui existait d'autre sur les moyennes et grandes ondes et que je ne connaissais pas,
j'ai dûe me résoudre: Je suis une France-Interienne!

Et vivre à l'étranger vous fait aussi rappeler combien vos préférences ont des raisons d'exister et combien on devrait être heureux d'avoir encore une radio comme ça qui existe en France. Intelligente, futée, éclectique, différente, généraliste, spéciale... Bref, Une bonne radio!

Malheureusement, je crois que je ne peux plus avoir ce discours:

J'ai appris dernièrement le déplacement de l'émission "Là-bas si j'y suis" diffusée jusqu'ici à 17h et qui fait 500000 auditeurs (ce qui n'est pas rien) passera à une heure de bien moins grande écoute. De même que l'arrêt pur et simple de "Premier pouvoir" sur France Culture qui traitait justement la question du et des Média(s).

Je m'insurge, j'en ai marre!

J'étais peut-être naïve, mais pour moi, Radio-France restait un de ces derniers bastions d'une certaine objectivité, d'un certain regard franc, d'une volonté de ne pas être porte-parole des idées d'une grosse entreprise comme celles qui dirigent aujourd'hui toutes les radios.

Pour moi, elle n'était pas le reflet d'un gouvernement et pouvait s'exprimer librement.

Erreur, grosse erreur! Vous ai-je dis que le directeur de Radio-France depuis 2004 est un ami de Chichi et Sarko??? OUPS, mais quel amalgamme je fais là!

Non, ce n'est qu'une coïncidence!

C'est vrai!: Si on regarde France Télévision, on a pas de souci a se faire. Tant du point de vu
des programmes qu'elles proposent que de celui des émissions qu'elles évinces!!!

Je ne suis pas fan de Tout le Monde en Parle, mais c'est une des seules émissionsqui me semblait encore "ouverte" sur cette chaine, avec une certaine liberté et qui puisse interesser des jeunes de mon âge à des sujets un peu "élevant" qui dépasse la promotion de disque et films ...

Mais ne nous inquietons pas, Ardisson va partir faire le bouffon en One-man-Show (et non plus en talk-show) sur une chaine "d'jeun" qui n'est pas manipulée et le laissera tranquille

comme elle l'a fait pour Karl Zero (qui a fait un film sur qui au fait?) qu'elle a viré et qui arrête LE magasine d'investigations 90 minutes (qui a révélé les exactions de quelle armée en Cote d'Ivoire déjà???)

Est-ce nécessaire de rajouter un laïus sur le départ de Monsieur Libération, Serge Julie?

Je suis juste triste, en rage, et je me sens impuissante.

Au loin de mon pays, j'ai l'impression de ne plus pouvoir le défendre et encore moins de le promouvoir!

Mais surtout, je me demande si je devrais pas plutôt être complètement naïve, vraiment.
Un peu comme beaucoup de mes compratriotes (je n'ose pas trop utiliser le terme concitoyens), je devrais en avoir rien à foutre, ne rien ressentir, ne pas réfléchir au fait que ça a un rapport quelconque avec 2007 et que cela risque d'aider à refaire un 2002.

Je devrais me dire que j'en ai rien a foutre et que de toutes façon, je voterais pas, alors!?!

Le problème, c'est que justement je peux pas être si naïve et inconsciente et paradoxalement, sûrement parceque j'ai entre autres écouté France Inter!

mardi 8 août 2006

Surnoms

Inspired by l'arc-en-ciel

Souvent en signe d'appropriation personnelle, on surnomme nos choses.

Je ne sais pourquoi, je ne l'ai jamais fait pour mes peluches, ni pour les choses de l'enfance, en tout cas pas dans mes souvenirs. Et je me rends compte que par contre je le fais pour plein de chose de ma vie de "grande".

"Ma" voiture: Titine(un peu comme tout le monde non?)

Mon ordi: didi, ma puce

Mes sacs: Puca, fourre-tout, harrods....

Mes potes: Ju, GAte, Angel, Yulia, Didine, Yas, Dré, Élé, Danie..... etc

Je ne suis pourtant pas de la génération des raccourcis claviers, textos et autres langages MSN...

Je crois que les surnoms, c'est infantiliser (bien qu'on ne le faisait pas forcément dans l'enfance) mais dans le bon sens. Dans le sens de la reconnaissance du coeur innocent, de l'appropriation "primaire".

Pourtant, il faut pas que ce soit "de trop" . Je fais une allergie Anaïssienne aux surnoms pas naturels ou dégoulinants. De même, je pensais pas les surnoms marrants quand on me surnommait caniche royal ou balais chiotte, mais bon....

Ça vient d'où d'après vous le surnommage?

Et vous en pensez quoi? Vous en donnez, avez ou avez eu? (Hey, j'ai donné des infos intimes alors, me lachez pas)

vendredi 4 août 2006

Nouveau!

A présent sur le post-it à gauche

des phrases-slogans sympas, mythique ou conne que j'aime bien

Elles sont pas de moi mais je les trouves enormes. (C'est de là que vient mon nom!)

jeudi 3 août 2006

DÉmarche

En ce moment j'ai le dos en vrac pour cause de camping sauvage ajouté à une crispation continuelle dans le froid de la clim devant l'ordi...

Du coup, j'ai remarqué que j'adoptais une démarche de mec.
Besoin d'explications?: Jambes écartées, bras balants, dos courbé... Vous voyez ce que je veux dire?
C'est loin d'aller avec ma jupe et mes petites ballerines sexy mais c'est ça ou la douleur...

De toute façon j'ai toujours eu un problème avec ma démarche.
C'est vrai que j'accorde beaucoup d'importance à celle des autres, mais la mienne, ya rien à faire. J'ai jamais trouvé la bonne.
De nombreuses photos de mon adolescence attestent de ma facheuse habitude à mettre les mains dans les poches de mes jeans, épaules tombantes, que je n'ai pas toutafait perdue.

Quand je marche, je n'arrive pas à savoir à quoi je ressemble. Ma cambrure naturelle et prononcée (qui est paradoxalemen génératrice de ma fragilité dorsale) fait que je ne fais pas trop attention à me tenir droite.
Mais je suis sûre qu'il ya un pti coté "camioneuse" dans mon allure qui dénote totalement avec le pti coté "volupteux-mimi" que je devrais avoir dans mon monde hystérico parfait...
En plus, quand j'essaye de faire un effort de démarche, c'est souvent quand j'ai des talons + haut qu'a l'habitude, donc que je suis moins habituée, donc moins a l'aise, donc ça merde...
Et puis surtout, quand je fais attention et que je tente de marcher joliment, j'ai l'impression d'être une pâle copie de Naomie Campbell en + exagérée (oui c'est possible).
Et quand on est pas Naomie et pas sur un podium, le joliment se transforme en Vulgairement.
Bref, la démarche c'est pourtant ce qui pose quelqu'un dès le départ. Heureusement qu'on ne s'arrête pas à ça, mais c'est une des premières choses qu'on remarque non?
Et vous, elle est travaillée, pensée, ridicule, angoissante ou autres votre démarche?

PS: Je suis désolée de l'écriture "en bloc" que vous avez. je fais des belles mises en pages et essaye de rendre votre lecture agréable, mais allez savoir pourquoi, Blogger en a rien a foutre...